Derrière le voile…

IMGP2793 (2)

Il s’agissait de ça. Que de ça. La peur de te perdre. Et de me perdre aussi.

J’ai lutté contre cette peur pendant des mois. Je savais qu’une fois la porte poussée, il serait impossible de faire marche arrière. Et si je n’étais plus là, si tu n’étais plus là, que resterait-il?

Et puis nous avons poussé la porte. J’ai lâché la peur en lisant et relisant tes mots. J’ai tout misé sur la confiance et ce qui nous lie. Sans imaginer…

A quel point cela allait nous rapprocher, nous unir davantage.

A quel point mes sentiments allaient devenir encore plus forts.

A quel point j’allais te découvrir davantage.

A quel point j’allais me découvrir dans une configuration qui me permettrait de lâcher mes a-priori.

A quel point mon regard sur mon corps allait changer.

A quel point notre amour était solide. Intense.

A quel point j’allais me libérer d’une idée moralisatrice pour accueillir le plaisir, ma vraie nature, ma vérité.

Avec toi. C’est sûrement le plus précieux…

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.